Quel est l’objectif d’un regime sans residus et comment le mettre en œuvre ?

Souvent indiqué lorsque vous avez des soucis de colon, le régime sans résidu est une privation volontaire d’aliments qui ne se digère pas entièrement. Son utilité s’avère donc capitale pour le bon fonctionnement de l’organisme et offre comme bonus des effets de la diète. Si vous souhaitez pratiquer ce type de régime, voici comment procéder, mais avant vous devez connaitre son utilité complète. 

L’utilité du régime sans résidu

La première utilité du régime sans résidu est de soulager le colon en ne consommant plus ou très peu des aliments comportant des fibres animales ou végétales. Consommer très peu d’aliments en fibres revient à ingérer ce qui ne laissera pas des résidus dans le corps. En effet, les nourritures de ce type sont difficilement digérables au niveau de l’intestin, ce qui laisse des résidus.

Donc, en pratique de ce régime, le côlon sera moins sollicité, ce qui entrainera un repos momentané. Cela aura une incidence sur les selles qui seront moins épaisses. Le transit intestinal se fera de manière moins intense, ce qui aura, pour effet, une régénération rapide des cellules intestinales.

C’est principalement pour ces effets que les médecins préconisent le régime sans résidu pour nettoyer le colon. Pour cela, vous saurez comment manger pour éviter des maladies du colon ou des maux insoupçonnés. 

Recommandation lors d’un régime sans résidu

Toutefois, un régime sans résidu strict ou allégé devient une prescription de routine de la part du gastroentérologue dont la pratique doit se faire forcément avec l’avis d’un médecin.

Si vous devez pratiquer un régime du genre, c’est qu’au bout d’une coloscopie, une anomalie a été vue. Mais n’ayez crainte pour fixer cela, une diète de 3 à 7 jours vous sera utile selon la gravité du problème.

Cependant, ce n’est pas parce que vous avez vu d’autres maux se soulager pendant cette période qu’il faudra continuer. Ce n’est pas parce que vous avez maigri pendant la période que vous devriez continue au risque de graves inconforts à l’intestin et lors de vos selles.  

Comment pratiquer le régime sans résidu ? 

Pratiquer le régime sans résidu revient à le faire de manière stricte ou à prendre l’option allégée. Tout d’abord, vous devrez connaitre l’alimentation à éviter à tout prix. Dans la première catégorie se trouvent les céréales complètes ou à moitié complètes tout comme les farines, le pain, les pâtes et le riz sous toutes ses formes.

Ensuite, vous avez les légumes secs et les légumes comme les pois chiches, les haricots, les crudités, les légumes cuits sous toutes les formes. Enfin, évitez les fruits et les noix comme les cacahuètes, les amandes, les noisettes, le lin, le potiron, les compotes de fruits ou les confitures. Évitez également tous les produits qui en contiennent et pour les jus de fruits, demandez à votre diététicien.

Une fois que vous n’avez plus de résidus ou que vous avez démarré la machine, vous devez reprendre des forces en essayant de manger des aliments calorifiques. Veillez toutefois à ne pas dépasser l’apport journalier autorisé pour une personne.

Tenez compte de votre âge, de votre sexe, de votre poids et de votre capacité à pratiquer une activité physique. Visez une alimentation variée et les différentes sources de protéines et de glucides doivent être exemptes de fibres.

Articles récents

Archives